Solidarités Insertion

Un plan d’insertion pour la jeunesse 2.0 !

Publié le 23 septembre 2021

Le 30 septembre aura lieu en Préfecture du Val d’Oise le lancement officiel du PRIJ (Programme Régional d’Insertion pour la Jeunesse) coordonné, à l’échelle du territoire, par la Mission Locale de Cergy-Pontoise, et soutenu par la Préfecture et l’Agglomération.

Depuis 30 ans, la Mission locale accompagne les jeunes dans leur insertion professionnelle et sociale
Depuis 30 ans, la Mission locale accompagne les jeunes dans leur insertion professionnelle et sociale © L. Defroucourt - CACP

C’est La Mission Locale de Cergy de Cergy-Pontoise qui a répondu à l’appel à projets de l’État pour prendre en charge la coordination du Plan Régional d’Insertion pour la Jeunesse (PRIJ) à l’échelle de l’Agglomération et du Vexin. Nous avons rencontré Gaëlle Baudras, récemment nommée Coordinatrice principale de notre PRIJ local, pour nous en présenter les grandes lignes.

Qu’est-ce que le PRIJ ?

Lancée en 2018 par la Préfecture de Région Île-de-France, le PRIJ a pour vocation d’« aller-vers » des jeunes de 16 à 25 ans (et aujourd’hui jusqu’à 30 ans), habitant les quartiers prioritaires, en grandes difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Il s’agit ensuite de leur proposer un accompagnement individualisé global et durable, pas uniquement centré sur l’insertion professionnelle, mais aussi sur tous les « freins » à cette même insertion dès lors que ces jeunes rencontreraient aussi des difficultés, parfois cumulées, dans différents domaines tels que : famille, logement, éducation, formation, ou bien encore santé et accès aux soins. Cette démarche se fonde donc sur la coopération entre l’ensemble des acteurs de terrain de la jeunesse et de l’insertion pour obtenir des résultats significatifs en termes d’insertion sociale et professionnelle des jeunes des quartiers.

 

Chantier Espérer95
Un jeune en pleine action lors d’un chantier d’insertion réalisé au parc du château de Grouchy à Osny avec l’association Espérer 95. © L. Defrocourt – CACP

Agir en synergie via un « consortium » d’acteurs locaux

Pour répondre à cette mission, « aller chercher les jeunes en difficulté dans les quartiers dits prioritaires » (QPV et QVA) de l’agglomération, et leur proposer des parcours d’accompagnement personnalisés sur mesure, Gaëlle Baudras rappelle que la Mission Locale de Cergy-Pontoise a mis en œuvre un « consortium » de partenaires locaux (voir encadré), tous animés par la volonté de coopérer à cette démarche innovante et commune d’insertion socio-professionnelle. Rappelons ici par ailleurs que la Communauté d’agglomération est membre d’office du Conseil de ce consortium, et va financer le projet PRIJ du territoire à hauteur de 150 000 € sur 3 ans.

Plan d’insertion pour la jeunesse 2.0 !

Dans le cadre du PRIJ, les jeunes de 16 à 30 ans, seront accompagnés dans la durée – et sur plusieurs années s’il le faut – par leur référent de parcours. Ces référents ont pour vocation de nouer une relation de confiance avec chaque jeune concerné afin de susciter son adhésion, et de l’inscrire dans un parcours individualisé et personnalisé. Leur but est d’orienter chaque jeune vers un ou plusieurs dispositif(s) de remobilisation (chantiers éducatifs notamment), d’insertion (garantie jeune, Ecole de la deuxième chance, EPIDE, etc.) et/ou de formation.

400 « sorties positives »

De septembre 2021 à décembre 2023, le PRIJ, à l’échelle de l’agglomération de Cergy-Pontoise et du Vexin, s’est donné comme objectif exigeant de procéder au repérage de 600 jeunes par an, et à l’accompagnement de 400 d’entre eux vers une « sortie positive » : programme de formation et/ou emploi… « Et nous aurons bientôt des collaborateurs pour détecter et entrer en contact avec des jeunes filles ou garçons en difficultés, directement sur les réseaux sociaux tels qu’Instagram, Tik Tok, Twitch ou autre… », précise Gaëlle Baudras, première actrice de ce PRIJ, un véritable « Plan d’insertion pour la jeunesse 2.0 » du territoire qui devrait faire ses preuves.

Consortium PRIJ

Voici les acteurs du noyau actuel du Consortium PRIJ auquel devraient s’adjoindre encore de nouveaux partenaires dans les semaines et mois à venir :La Mission locale de Cergy-Pontoise (AVEC), les Pôle Emploi de Cergy et Saint-Ouen l’Aumône, le PLIE, la PJJ, le SPIP, de Département du Val d’Oise, la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, les villes de Cergy, Éragny, Pontoise et Saint-Ouen l’Aumône, le CIO, le CIJ, les associations La Sauvergarde 95, Aquarel et Le moulin de Pont Rû

L’Association Moulin du Pont Rû, membre du consortium du PRIJ, propose à Bray-Et-Lû, au coeur du PNR Vexin français, des séjours pour les publics fragilisés notamment autour de la permaculture. Photo de la page accueil de leur site moulindepontru.com

Vous aimerez aussi

Ces articles pourraient vous interesser

Solidarités Quand des personnes en insertion entretiennent des espaces verts de l'Agglo
Solidarités L’école qui donne une 2ème chance
Solidarités Mission Locale : la boussole des jeunes