Un nouveau campus pour l’Ecole de biologie industrielle

Publié le 19 octobre 2016

L’Ecole de biologie industrielle a inauguré jeudi 13 octobre ses nouveaux locaux de plus de 6 000 m2 dans le quartier Axe majeur – Horloge, à Cergy. L’EBI entame ainsi une nouvelle phase de son développement à Cergy-Pontoise.

L’Ecole de biologie industrielle (EBI), fondée en 1992 à Cergy-Pontoise, forme chaque année près de 800 étudiants au génie biologique et industriel pour les secteurs cosmétique, pharmaceutique, agro-industriel et environnemental. Le 13 octobre, aux côtés de Florence Dufour, Directrice générale de l’EBI et des administrateurs de l’école, Dominique Lefebvre, Président de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et Député du Val d’Oise, Arnaud Bazin, Président du Conseil Départemental du Val d’Oise et Jean-Paul Jeandon, Maire de Cergy et Vice-Président de la Communauté d’agglomération, ont inauguré le nouveau campus de l’école, avenue des Genottes à Cergy.
 
Nouveau campus, nouveau départ
A 23 ans, l’EBI a décidé de quitter les locaux de l’Institut Polytechnique Saint-Louis, boulevard du port à Cergy, où elle était hébergée depuis sa création, pour fonder son propre campus. Ce nouveau site lui permet de réinvestir ses laboratoires, de les ouvrir aux entrepreneurs et aux étudiants, et d’intensifier ainsi son action d’incubateur. Doté en effet de 7 laboratoires de pointe, le nouveau campus est résolument tourné vers l’entreprise et la professionnalisation de ses 750 étudiants ; un effectif composé à 80% de filles. Ces futurs employés et ingénieurs des industries disposent à présent de 20 salles de cours, 3 amphithéâtres et 3 salles informatiques. L’EBI se veut également ouverte sur le quartier et sur le monde. « Sur ce site toutes nos entreprises partenaires sont à proximité. C’est un quartier animé d’une vie sociale intense et qui accueille déjà une école dédiée à la santé, le Collège ostéopathique européen » explique Florence Dufour.
 
Une école engagée sur son territoire
L’EBI, école associative, octroie des prêts d’honneur et des compléments logement à certains de ses étudiants. Elle est partenaire du lycée Jules Verne à Cergy depuis bientôt 10 ans pour le programme Une Grande Ecole Pourquoi pas Moi qui permet de surmonter les barrières sociales et psychologiques des lycéens vis-à-vis de l’enseignement supérieur et cela dès la Seconde. Un engagement au cœur de la cité qui s’intensifiera au sein du nouveau campus. « Il est nécessaire qu’un ingénieur se forme en participant à la vie de son quartier, car cela l’aide ensuite à manager ses collaborateurs et à s’intégrer dans une équipe » poursuit Florence Dufour. Dès la rentrée 2016-2017, l’école ouvrira ses conférences du soir et ses cours de langues aux habitants et salariés de ce nouveau quartier.
 
Des locaux au meilleur prix
La Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise a accompagné l’EBI dans ce projet stratégique. Elle a notamment permis à l’établissement d’acquérir ces nouveaux locaux au meilleur prix en usant de son droit de priorité pour l’achat du bâtiment. Cédés par l’Etat à l’agglomération, les locaux ont ensuite été revendus, au même prix, à l’EBI. « En confortant l’ancrage de l’EBI à Cergy-Pontoise, nous favorisons le développement d’un pôle d’enseignement supérieur et de recherche qui compte aujourd’hui 27 000 étudiants inscrits dans 14 établissements d’enseignement supérieur, précise Dominique Lefebvre, Président de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et Député. Par ailleurs, une école comme l’EBI, qui entretient des collaborations concrètes avec de nombreuses entreprises locales, dans des domaines très porteurs, permet d’entretenir le dialogue permanent entre écoles et entreprises du territoire, facteur de développement économique. »
 
Inauguration de l'EBI en présence de Dominique Lefebvre
Visite des salles du campus par Dominique Lefebvre, Président de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et député du Val d’Oise © CACP LD

Pour plus d’informations sur l’Ecole de biologie industrielle, rendez-vous sur www.ebi-edu.com