Culture, Sport et Loisirs Animation | Arts visuels | concert | Conférence-débat | Festival

No mad festival, entre Guyane et forêts

Publié le 17 juin 2021

Annulé l'an dernier en raison de la situation sanitaire, le No Mad festival vient proposer sa 7e édition du 24 juin au 4 juillet dans un format renouvelé. A l'honneur cette année : la Guyane et les arbres, avec Francis Hallé, Reza et Nicolas Hulot en guest-stars !

Après Haïti ou l’Algérie, le Tibet, le Bénin ou encore la Colombie, le festival du voyage responsable imaginé par Babel Voyages et l’Office de tourisme de Cergy-Pontoise va, du 24 juin au 4 juillet, distiller rencontres, films expositions et concerts pour mettre en valeur sa destination-révélation 2021 : la Guyane.

La Guyane, cette inconnue

Méconnue, peu courue, la Guyane est bel et bien un véritable paradis d’éco-tourisme où s’éveiller à la beauté de notre Terre tout en constatant combien elle a déjà trop souffert. L’occasion pour le No Mad de parler des arbres du monde, poumons de l’humanité qui tendent à s’essouffler sous la déforestation, l’agriculture et l’élevage intensifs, les feux intempestifs…

Balade en canopée

Et les arbres, on en parle dès la soirée d’ouverture (jeudi 24 juin à 20h30 / Théâtre 95), dans le cadre d’une rencontre avec Francis Hallé, célèbre botaniste et biologiste spécialiste de la flore tropicale et grand défenseur des forêts primaires. En première partie de soirée sera diffusé le film de Gilles Santantonio Une vie en forêt, qui revient sur ses explorations de la biodiversité au sommet de la forêt gabonaise à l’aide de son fantasmagorique « radeau des cimes ».

Rencontre avec Nicolas Hulot

Assurément engagé, le No Mad festival n’entend pas s’arrêter au voyage responsable et aux limites de la forêt, mais bien proposer une révolution des consciences plus globale, pour basculer sans tarder d’un monde ultralibéral à un autre, plus juste, plus solidaire, écologique et durable. Et c’est Nicolas Hulot en personne qui viendra en débattre lors de la « Big soirée » (mercredi 30 juin à 20h30 / Le douze).

Dans les pas de Reza

Coup de cœur pour le troisième temps fort de cette édition : la rencontre avec Reza à l’issue de la projection du documentaire Vivre sa vie que lui a consacré le National Geographic (jeudi 1er juillet à 20h30 / Royal Utopia). Photojournaliste mondialement reconnu, grand témoin humaniste, Reza est à juste titre présenté comme « reporter de guerre, reporter de paix ». À noter qu’une exposition lui est consacrée du 21 juin au 25 juillet sur l’esplanade de la gare de Cergy-Préfecture.

Partout, pour tous

Au-delà de ces trois soirées événements, le No Mad festival offre une multitude de propositions (expos, films, rencontres, concerts, théâtre…) à Pontoise, son berceau, mais aussi cette année à Cergy, Vauréal, Jouy-le-Moutier, Saint-Ouen l’Aumône et sur ses deux péniches itinérantes, le Story boat et le Thabor.

Retrouvez le programme complet sur le site du festival