Transports Transition énergétique

Les bus de Cergy-Pontoise se mettent au biométhane

Publié le 15 janvier 2021

Le réseau de bus de Cergy-Pontoise va progressivement voir ses véhicules diesel remplacés par des bus roulant au biométhane, beaucoup moins polluant. Une révolution initiée par Ile-de-France Mobilités. Explications.

Bus STIVO biométhane
Le réseau de bus de Cergy-Pontoise comptera bientôt 56 bus roulant au biométhane © STIVO

Le premier est arrivé au dépôt de Saint-Ouen l’Aumône le 14 décembre. Il sera bientôt rejoint par des dizaines d’autres. Cinquante-six bus roulant au biométhane – 50 bus standards et 6 bus articulés – vont progressivement remplacer les bus diesel du réseau cergypontain opéré par la STIVO.

Vers la transition énergétique

Ce verdissement de la flotte cergypontaine est le fait d’Ile-de-France Mobilité, l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France, qui a décidé d’accélérer la transition énergétique des bus dans l’ensemble de la Région. Au-delà de l’achat des véhicules, c’est elle qui a financé au dépôt de la STIVO les 3,7 millions d’euros de travaux nécessaires à leur déploiement.

 

Dépôt de bus aux normes pour lebiométhane
Le dépôt de Saint-Ouen L’Aumône a terminée sa mise aux normes pour accueillir les bus roulant au biométhane © STIVO

Un carburant plus propre

Le biométhane, issu de la transformation de déchets organiques – franciliens en l’occurrence – est un carburant beaucoup plus vertueux que le diesel. Il permet de recycler le CO2 et de réduire de 97 % l’émission des microparticules et de presque 100 % celle des oxydes d’azote (Nox) dont la dangerosité pour la santé est aujourd’hui avérée.

 

Intérieur des bus biométhane
Les nouveaux bus bénéficient d’un aménagement confortable avec des prises USB © STIVO

Des bus plus confortables

Avec ces nouveaux bus, les voyageurs vont également profiter de véhicules plus modernes et plus confortables. Ils seront dotés des équipements suivants :

    • Des tissus anti-vandalisme, moins salissants
    • Des ports USB à disposition des voyageurs
    • Des rampes d’accessibilité électriques pour faciliter la montée des usagers en fauteuil roulant
    • Un éclairage à bord plus naturel et apaisant
    • Une 3ème porte arrière sur les bus standards pour faciliter les flux voyageurs
    • L’ouverture des portes accessible en self-service à la montée et à la descente par les voyageurs eux-mêmes
    • Des girouettes – messages électroniques d’information sur les destinations des bus – colorées et lumineuses pour un repérage plus efficace des lignes de bus

 

La transition énergétique en Île-de-France

Île-de-France Mobilités a décidé d’accélérer la transition énergétique des bus dans l’ensemble de la Région, faisant ainsi de l’Île-de-France une référence mondiale du transport public urbain routier très bas carbone.

  • Objectif : équiper 100% de la flotte en véhicules propres dès 2025 en zones urbaines denses et 2029 pour l’ensemble de la Région.
  • Déjà 1 638 bus hybrides, au biométhane ou électriques en circulation (sur 10 320 au total).
  • La conversion énergétique des Centres opérationnels Bus est engagée :
    • Déjà 17 dépôts convertis (13 au biométhane et 4 à l’électrique)
    • D’ici mi-2022 : conversion de 25 COB supplémentaires (23 au biométhane et 2 à l’électrique).