Le temps s’écoule aux 3 Fontaines

Publié le 22 décembre 2017

Le centre commercial Les 3 Fontaines a vu le jour en 1972. En 45 ans, il a eu plusieurs vies. Pierre angulaire de la ville nouvelle dès sa création, objet d'une rénovation il y a peu, il aborde une nouvelle phase avec son extension prochaine.

Le centre commercial Les 3 Fontaines est l’un des emblèmes de Cergy-Pontoise. Construit en 1972, par Claude Vasconi (l’architecte du Forum des Halles à Paris), Les 3 Fontaines représente, avec la préfecture, l’un des piliers de la ville nouvelle. Exemple sans précédent, le centre arrive avant l’installation des premiers habitants. Les images d’archives sont d’ailleurs étonnantes. Sur des kilomètres, des grues, des bâtiments en construction, des terrains en friche, des champs… Les prémices d’une ville qui n’existe pas encore. Et au milieu de ce rêve de ville : un centre commercial.

Le centre… de gravité

En France, dans les années 70, les centres commerciaux sont encore marginaux et le plus souvent situés en périphérie des centres. À l’opposé du modèle américain, Les 3 Fontaines s’impose comme le centre névralgique de la ville nouvelle. Un pôle attractif à la fois accessible par l’autoroute, les voies piétonnes et les transports en commun, et donc totalement intégré au centre ville. Claude Vasconi l’a imaginé comme une « locomotive ». Les 3 Fontaines – dont le nom proviendrait du lieu-dit d’origine sur lequel il est implanté – a vocation à rayonner sur toute la région. Les statistiques sont d’ailleurs formelles : à moins de 20 minutes de voiture vivent 350 000 clients potentiels. À son ouverture, les décideurs ont donc vu les choses en grand. Sur les 53 000 m² s’installe la crème de la crème : la Samaritaine, le supermarché Super-M, 80 commerces, deux cinémas, un bowling, une discothèque… et même une crèche !

Crèche 3 Fontaines Cergy-Pontoise

La crèche était située sur le toit du centre commercial

Mais l’audace des pionniers ne fut pas totalement récompensée. Faute de retombées, Auchan rachète, en 1986, la Samaritaine. Super-M est ensuite remplacé par La Redoute et un Mac Donald. C’est la fin d’une époque. Dix ans plus tard, en 1996, le centre s’offre un relooking. Mais les années suivantes, rien ne bouge, ou presque. Et c’est bien le problème. Car une nouvelle génération de centres commerciaux veut sa part du gâteau, quitte à lui en piquer un morceau.

Deuxième puis troisième vie

Harponné par la concurrence, Les 3 Fontaines – détenu en majorité par le groupe Hammerson – fait l’objet en 2006 d’un premier projet de rénovation-extension qui n’aboutit pas. C’est en 2015, qu’une grande opération de rénovation est finalement décidée : 20 millions, du sol au plafond. Après douze mois de travaux, des 3 Fontaines, il ne reste que le nom. Tout à changé, ou presque. Repensé autour de trois éléments – l’eau, la nature et la lumière –, le centre renait de ses cendres. De nouveaux espaces de repos, dont certains végétalisés, un espace dédié aux enfants, une fontaine digitale… de quoi propulser les 3 Fontaines dans l’ère de la modernité. Cerise sur le gâteau : une fontaine de quatre mètres de hauteur, composée de trois vasques en apesanteur et de 117 flotteurs, occupe l’espace central. L’honneur est sauf, il y a enfin trois fontaines aux 3 Fontaines ! Mais le centre commercial va plus loin : wifi gratuit et illimité, bornes interactives, application mobile… Le doyen des années 70 passe aux nouvelles technologies. Les 3 Fontaines entamera bientôt sa troisième vie. Une opération d’extension de grande ampleur débutera en avril… une nouvelle résurrection !

3 Fontaines Cergy-Pontoise

La Samaritaine, fleuron du centre commercial tout juste sorti de terre

3 Fontaines Cergy-Pontoise

L’enseigne Auchan toujours présente dans la perspective de la future extension