Le passe Navigo fait sa révolution

Publié le 3 septembre 2015

Depuis le 1er septembre, la majorité des usagers des transports en commun franciliens peut circuler sur l’ensemble du réseau, toutes zones confondues, pour un maximum de 70 € par mois. Une petite révolution.

Voilà qui change la vie de nombreux voyageurs. Comme il s’y était engagé, le Conseil régional d’Ile de France, qui organise les transports sur l’ensemble de la région, a mis en place le 1er septembre, le passe Navigo unique.
 
Cela signifie tout d’abord que l’ensemble des forfaits Navigo – semaine, mois, annuel, imagine R Étudiant et imagine R Scolaire – sont automatiquement devenus des forfaits « toutes zones » (à l’exception des forfaits 2-3, 3-4 et 4-5). Ils permettent désormais d’accéder de manière permanente à l’ensemble du réseau de transport d’Ile-de-France (métro, SNCF, RER, bus, tramway).
 
40 € par mois d’économie
La mise en place du passe Navigo unique a aussi une conséquence financière puisque la totalité des abonnements ont été plafonnés à 70 € par mois ou 770 € par an. Si vous utilisiez par exemple un forfait vous permettant de vous rendre sur Paris intramuros depuis Cergy-Pontoise, soit un forfait zones 1-5, il vous en coûtait 1204.50 € par an. Désormais, avec le passe Navigo unique, vous ne paierez plus que 770 €, ce qui représente une économie de plus de 40 € par mois pour chaque utilisateur ! Plus de 3,5 millions de franciliens vont ainsi bénéficier d’une baisse sur leur abonnement.
 
Seules exceptions : les forfaits des zones 2-3, 3-4 et 4-5. Afin de ne pas faire grimper trop rapidement leur prix à 70 €, ils ont été maintenus pour une année supplémentaire.  Si comme beaucoup de Cergypontains vous disposez d’un forfait zones 4-5 qui couvre les déplacements sur l’agglomération, vous continuerez à payer 60,70 € pour un abonnement mensuel, mais vous paierez désormais 667,70 €, soit 33 € de plus que précédemment, pour un abonnement annuel.
 
Aussi le calcul est vite fait pour beaucoup de ceux se déplaçant en zone 4-5 en particulier : cette nouvelle offre tarifaire est l’occasion de passer à l’abonnement totalement « dézoné » pour moins de 10 € supplémentaires par mois (sachant que 50% de l’abonnement est pris en charge par la très grande majorité des employeurs) et de minimiser ainsi leurs déplacements automobiles quel que soit le lieu ou le jour.