Le forum de tous les métiers

Publié le 3 mai 2015

Le lycée Jean Perrin organisait en février un forum des métiers, pour mettre les élèves de Première en relation avec des professionnels de différents secteurs d’activités.

La question de l’orientation obsède les lycéens. Pour répondre aux interrogations et, parfois, aux angoisses des élèves, les équipes de professeurs et le proviseur du lycée Jean Perrin ont mis en place, pour la deuxième année consécutive, un forum des métiers dans l’enceinte de l’établissement. Le 5 février dernier, ils ont invité vingt-sept professionnels, venus présenter leur métier aux 188 élèves des classes de première. « Les élèves ont du mal à se projeter et connaissent très mal le monde de l’entreprise, explique Laurent Fouillard, proviseur. Ces rencontres donnent une image concrète des métiers et des carrières qui les attendent ».
 
Témoignages
Les échanges se font sous la forme de « speed meeting ». Les petits groupes de lycéens ont à chaque fois vingt minutes pour discuter avec les intervenants professionnels. Ces derniers proviennent de groupes comme PSA, IBM, Areva, Schneider, ErDF… « Nous avons doublé le nombre d’intervenants par rapport à la première édition, souligne le proviseur. Nous avons convié des salariés issus de secteurs d’activités en rapport avec les formations que nous proposons au lycée ». Parmi eux, certains sont issus d’entreprises installées à Cergy-Pontoise. Laurent Paroty, consultant au sein de l’entreprise Silliker, a accepté de venir parler de son métier. « Mon fils est au lycée Jean Perrin. Je suis là pour dire aux adolescents que le monde du travail n’est pas bouché. Je vais leur raconter mon parcours. J’ai commencé ma carrière comme laborantin après un CAP, un Bac technologique et un BTS. J’ai ensuite évolué, jusqu’à devenir ingénieur consultant ».
 
Se rapprocher du tissu économique local
Hada, élève participant au forum, semble satisfaite de son après-midi. « Les rencontres sont très intéressantes. Je n’ai pas l’habitude de discuter avec des salariés d’entreprise. En écoutant leur témoignage, je me dis que c’est possible, que je peux y arriver ». La jeune fille rêve de devenir ingénieur en aéronautique. « Cette manifestation renforce nos relations avec les entreprises, indique Laurent Fouillard. Dans un lycée comme le nôtre, spécialisé dans l’enseignement des technologies industrielles et des sciences de l’ingénieur, nous devons nouer des partenariats solides et  réguliers avec le tissu économique local ».