L’auto les inspire

Publié le 15 mai 2015

Trois élèves du lycée Jean-Perrin de Saint-Ouen l’Aumône ont remporté le jeu-concours « Imaginez la voiture de 2050 ». Bravo les filles !

Elles ont tout raflé ! Trois jeunes filles élèves au lycée Jean-Perrin de Saint-Ouen l’Aumône ont participé avec succès au jeu-concours « Imaginez la voiture de 2050 » lancé par l’association Elles bougent dans le cadre du Salon de l’Automobile 2014. Pour ce faire, elles devaient présenter leur vision de la voiture de 2050 sur plusieurs critères – environnement, sécurité, confort, connectivité ou encore design – nommer leur auto et illustrer le tout d’un dessin, d’un croquis ou d’un schéma. Dans la catégorie « lycéenne », nos trois jeunes filles ont tout simplement remporté les trois premiers prix :
 

  • Floriane Rota, en terminale S.T.I.2.D. spécialité ITEC (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable, spécialité Innovation Technologique et Eco Conception) est arrivée 1ère
  • Anaëlle Muller, en première S.T.I.2.D spécialité ITEC est arrivée 2ème.
  • Hada Sokhona, en terminale S-S.I. (Scientifique option Sciences de l’Ingénieur) a pris la 3ème place.

 
La cérémonie de remise des prix s’est tenue le 30 mars au siège de la société Bosch à Saint-Ouen (93). Le jury, composé de représentants des différentes sociétés partenaires de l’opération (Valéo, Faurecia, Bosch, Alten, Plastic Omnium…) a salué l’esprit créatif, l’innovation, l’audace mais aussi l’humour dont avaient su faire preuve les trois lauréates.

Les projets ont été jugés intéressants et novateurs, même si nombre de leurs idées font déjà l’objet de recherches dans certains bureaux d’études. Les trois lauréates ont reçu des lots offerts par les partenaires et ont été invitées à visiter les laboratoires de recherche des sociétés Valéo et Plastic Omnium.
 
Dans son discours de clôture, Guy Maugis, président de Bosch France, a réaffirmé la volonté des sociétés du secteur automobile d’intégrer plus de femmes dans leurs équipes. Il a également encouragé ce type d’opérations qui permet d’inciter les jeunes filles à se diriger vers les métiers scientifiques et techniques.