Culture, Sport et Loisirs Hockey sur glace

Contretemps pour les Jokers ?

Publié le 14 janvier 2021

Après plusieurs mois d’attente, les Jokers ont retrouvé vendredi dernier la Ligue Magnus et bien défendu leur honneur dans un match à huit clos face aux Brûleurs de Loups de Grenoble. Mais beaucoup d’incertitudes pèsent encore sur la poursuite du championnat de France de hockey sur glace et sur la santé financière des clubs sportifs.

Les Jokers aux prises avec les Brûleurs de Loup à Grenoble vendredi 8 janvier.
© Philippe Durbet - Metro Sports - Les Jokers aux prises avec les Brûleurs de Loup à Grenoble vendredi 8 janvier.

Il a fallu attendre 2021, et cette saison particulière, pour voir un premier affrontement entre les Brûleurs de Loups de Grenoble et les Jokers de Cergy-Pontoise : les derniers vainqueurs de la Coupe Magnus contre nos promus de D1. Et même si les joueurs de Jonathan Parades se sont inclinés vendredi dernier sur le score de 3 buts à 4, ils n’ont pas du tout démérité dans une belle bataille face aux champions de France en titre ! Les supporters pourront d’ailleurs encourager en ligne nos verts et rouges dès ce vendredi pour un match retour à domicile forcément captivant.

Christophe Cuzin, manager général des Jokers.
Christophe Cuzin, manager général des Jokers © CACP – L. Defrocourt –

Un championnat sous haute tension

Dans son article sur France info du 11 janvier, Guillaume Battin précise que : « Depuis près de dix mois maintenant, les clubs sportifs professionnels sont touchés par la crise sanitaire. Et l’absence de spectateurs dans les enceintes sportives oblige les dirigeants à faire une croix sur les recettes liées à la billetterie. Une situation financière de plus en plus critique… »

Et ce n’est pas Christophe Cuzin, le manager général du Hockey Club de Cergy-Pontoise qui dira le contraire. Car, même en ayant pu bénéficier jusque-là du dispositif de chômage partiel pour ses joueurs professionnels, et d’une subvention exceptionnelle de 200 000 € votée par l’Agglomération en décembre dernier, la situation financière du club reste tendue.

Pour l’heure, les 18 matchs, programmés en janvier « à huit clos » par la Fédération Française de Hockey sur Glace pour la reprise de la saison régulière, ne satisfont vraiment personne. Et même le championnat pourrait être menacé si l’on en croit les propos rapportés par G. Battin : « Arrêter la saison si l’État n’autorise pas, le 20 janvier, le public à revenir dans les patinoires, Eric Ropert, le directeur général de la Fédération française de hockey sur glace, ne le souhaite pas, mais il s’y résoudra. »

Sortir de la saison avec le moins de casse possible

« Il faut faire avec » le contexte, nous confie Christophe Cuzin, et notre objectif à présent est bien de « sortir de la saison avec le moins de casse possible ! ». Sa priorité, et l’espoir du club, comme celui de tous les autres challengers de la Ligue Magnus, est bien de pouvoir réorganiser le plus tôt possible des matchs avec public. Et l’on comprend pourquoi si l’on se souvient de la moyenne des 2 500 supporters qui venaient soutenir les Jokers à chaque match à l’Aren’Ice, avant l’arrivée de la pandémie !

Match Jokers Vs Chamonix du 02/10/20.
Match du 02/10/20 Jokers Vs les Pionniers de Chamonix © Marie Dicharry / HCCP –

Tenir pour l’avenir

Côté Jokers, le coach Jonathan Parades fait le maximum pour maintenir le moral des joueurs et leurs bonnes conditions physiques et sportives, dans un contexte de chômage technique et d’un nombre d’heures de glace très contraint. Mais à voir leur victoire le 31 décembre en match amical face aux Bisons de Neuilly-sur-Marne, et leur belle résistance face au tenant du titre de la Ligue Magnus vendredi dernier à Grenoble, tous les espoirs sont permis.

Côté amateurs, le club maintient, ou a repris, toutes les activités autorisées pour les moins de 18 ans. Et depuis le 15 décembre, les entraîneurs s’efforcent, dans le strict respect des règles sanitaires, de rattraper le temps perdu avec des jeunes hockeyeurs forcément trop heureux de retrouver la glace, et en forte demande de vie sociale et sportive.

Quel que soit le scénario de fin de cette saison chaotique 2020-2021, qui pourrait bien se prolonger jusqu’en avril, voire en mai, Christophe Cuzin et Jonathan Paredes se penchent déjà sur la saison prochaine. Car, un mal pour un bien, ils ont l’assurance que les verts et rouges seront bien en Ligue Magnus la saison prochaine, puisque dans le contexte actuel, la Fédération a décidé qu’il n’y aurait ni montée, ni descente de club entre la D1 et le Championnat de France en cette saison décidément bien particulière.

Vous aimerez aussi

Ces articles pourraient vous interesser

Culture, Sport et Loisirs Jokers : entrée dans la cour des grands !
Culture, Sport et Loisirs L'ambition des Jokers