Bientôt un bassin nordique à Cergy-Pontoise

Publié le 13 février 2019

Dans le cadre du projet Grand Centre – Cœur d’Agglo, la Communauté d’agglomération prévoit la construction à la piscine du Parvis d’un bassin extérieur chauffé de 50 m de long d’ici l’été 2020. Les travaux préliminaires débuteront la semaine prochaine.

La modernisation de la piscine du Parvis est l’un de projets moteurs du schéma directeur des piscines du territoire adopté en juin dernier par le conseil communautaire. Elle s’inscrit  par ailleurs dans le projet de restructuration du Grand Centre, visant à anticiper le doublement de la population du coeur de l’agglomération d’ici 2030 et la montée en puissance du Campus international.

Un bassin extérieur chauffé en toute saison

La modernisation de la piscine du Grand Centre comprend deux volets distincts :

piscine extérieure, projet, parvis, cergy-pontoise, cergy

Montage photographique et vue aérienne : implantation du futur bassin extérieur sur l’espace occupé aujourd’hui par le solarium de la piscine du Parvis.

  • La construction d’ici 2020 d’un bassin extérieur chauffé en toute saison de 50 m de longueur, avec 8 lignes de nage et d’une profondeur progressive allant de 1,30 m à 1,80 m. Cette opération estimée à 6 M€ TTC permettra d’augmenter l’offre de pratiques loisirs et sportives aquatiques sur le quartier du Grand Centre en direction des familles, des personnes travaillant sur le quartier, des étudiants, des publics scolaires, et des clubs sportifs…
  • Une fois la réalisation du bassin nordique achevée, une deuxième phase de travaux sera menée pour moderniser la piscine du Parvis (construite en 1974). Ces travaux concerneront la rénovation et la mise en conformité des espaces, locaux, bassins et installations technique des bâtiments, ainsi que la création d’une nouvelle aire de jeux aquatiques, d’un pôle de plongée subaquatique et d’un espace de remise en forme.

Une couverture thermique motorisée, stockée sous les plots de départ, sera déroulée pour couvrir le bassin en dehors des heures d’ouverture au public et limiter les déperditions de chaleur.

Plus économe qu’un bassin couvert

Le futur bassin nordique s’inscrit dans une démarche de performances énergétiques et de respect de l’environnement. Même si un bassin extérieur, équipé d’une couverture thermique déroulante, est légèrement plus gourmand en consommation de chaleur ( + 11 %) qu’un bassin classique couvert, a contrario :

  • le système de filtration nouvelle génération d’un bassin extérieur permet d’économiser jusqu’à 30 % de la consommation en eau par rapport à un bassin couvert.
  • un bassin extérieur s’affranchit de fait de tout le traitement d’air que nécessite un local fermé (chauffage et déshumidification de l’air), et donc consomme jusqu’à 60 % d’électricité en moins qu’un bassin couvert.

En additionnant les trois paramètres – chauffage, eau et électricité – le bassin nordique se révèle globalement plus économe en fluides et énergies (de l’ordre de – 4%) qu’un bassin traditionnel couvert : l’absence de bâtiment étant le vecteur principal d’économies.