Culture, Sport et Loisirs Lycée professionnel

Seconde vie pour l’exposition « L’autre » au lycée Escoffier

Publié le 22 janvier 2021

Sous l’impulsion de Madame Heckmann, professeur de Lettres-Histoire au Lycée Professionnel Escoffier d’Éragny-sur-Oise, l’exposition de dessins de presse et d’humour « L’Autre » organisée par l’Agglomération à l’automne dernier dans le quartier Grand Centre à Cergy a trouvé une seconde vie dans la cour intérieure du lycée. Elle a reçu un très bon accueil des élèves et des professeurs.

Exposition de dessins de presse et d'humour au lycée Escoffier d'Eragny-sur-Oise
© P. Raimbault - CACP / Exposition de dessins de presse et d’humour « L’Autre » au Lycée Professionnel Auguste Escoffier d’Éragny-sur-Oise

L’histoire a commencé lorsque Mireille Heckmann, professeur de Lettres-Histoire au Lycée Professionnel Auguste Escoffier d’Éragny-sur-Oise, propose, en octobre dernier, à une partie de ses élèves de visiter l’exposition « L’Autre ». Une manifestation organisée dans l’espace public du Grand Centre par la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise en partenariat avec le collectif de dessinateurs d’humour et de presse Dallas. Cette visite ne fut pas organisée par hasard puisque le thème de l’altérité est justement au programme des CAP, secondes et terminales Bac Pro du lycée. Fort de cette première expérience très positive, Mme Heckmann a pris contact avec le collectif des dessinateurs pour lui demander s’il serait possible de faire revivre cette exposition au début de l’année 2021 à l’intérieur même de l’enceinte du lycée.

Dessin de Besse - © Collectif Dallas - CACP 2020
Dessin de Besse – © Collectif Dallas – CACP 2020 – Le dessin qui a le plus interrogé Élodie, en terminale « Bac Pro Cuisine ».

Mieux vaut un bon dessin qu’un long discours

Et les réponses de José Kéravis, président de l’association Dallas, et des 21 dessinateurs membres-exposants sont enthousiastes. Non seulement, ils donneront rapidement leur feu-vert, mais leur générosité ira jusqu’à proposer gratuitement au lycée – pour une première collaboration – la mise à disposition de leurs dessins ; exposés depuis le 19 janvier et jusqu’aux vacances de février dans la cour intérieure du lycée sur des grilles prêtées par la ville.

Pour Mireille Heckmann, cette exposition intra-muros remplit parfaitement les missions d’instruction et d’éducation de l’établissement en permettant aux lycéennes et lycéens « de changer leur regard » sur l’actualité de notre monde et en suscitant le débat. Par ailleurs, elle donne aussi l’occasion aux élèves de prendre du recul par rapport aux images, et d’acquérir quelques clefs pour les lire et les décrypter ; images dont ils sont souvent gros consommateurs aujourd’hui notamment sur les réseaux sociaux.

Élodie, de terminale « Bac Pro Cuisine » le dit aussi à sa manière lorsqu’elle affirme « qu’il faut savoir prendre au second degré » les dessins exposés qui parfois – bien qu’humoristiques – peuvent choquer au premier abord.

Préparation de religieuses en cuisine par des élèves du lycée Escoffier.
© Le Parisien – Christophe Lefevre – Le Lycée Professionnel Auguste Escoffier forme ses élèves aux Métiers de la Gastronomie, du Service, de l’Hôtellerie et aux Métiers des Énergies

Faire naître le débat parmi les citoyens de demain

De son côté, Aissatou, qui est en première « Bac Pro Cuisine », trouve que plusieurs dessins « sont dans l’excès », et pourraient « manquer de respect » vis-à-vis des religions ou des femmes… bref le débat est lancé. De nombreux élèves sont d’ailleurs surpris à cette occasion de découvrir les positions, parfois bien différentes de la leur, que peuvent avoir leurs camarades. Et c’est bien ce qu’espère leur professeur de Lettres-Histoire qui n’hésite pas à faire travailler ses élèves en binôme sur les dessins exposés pour qu’ils développent leur esprit critique, présentent leurs commentaires devant leurs pairs et donnent naissance ainsi à des discussions collectives encadrées sur des sujets de pleine actualité : immigration, parité, spécisme… Des questions essentielles pour ceux qui construiront demain notre société.

Une chose semble évidente à présent, l’exposition de dessins d’humour et de presse « L’autre » a frappé les esprits des enseignants, du personnel d’encadrement et des élèves du lycée Professionnel Auguste Escoffier d’Éragny-sur-Oise, et il est fort probable que cette expérience sera renouvelée dans les années à venir sur d’autre sujets.

Vous aimerez aussi

Ces articles pourraient vous interesser

Culture, Sport et Loisirs Expo : quand « L’Autre » se dessine !