Des déplacements plus verts pour les salariés du Grand Centre

Publié le 16 mai 2018

Le 4 mai, des chefs d’entreprises du Grand Centre se sont réunis à l’initiative de la Communauté d’agglomération pour lancer un Plan de déplacement inter-employeurs (PDIE). Un projet positif pour les salariés comme pour l’environnement.

Il existe déjà des PDIE dans d'autres secteurs de Cergy-Pontoise. Ici, des chefs d'entreprises impliqués dans le PDIE des parcs d'activités de Saint-Ouen l'Aumône.

C’est à l’invitation de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise qu’une vingtaine d’employeurs du quartier Grand Centre se sont réunis, le 4 mai, autour de l’élaboration d’un Plan de déplacement inter-employeurs (PDIE).  

Un PDIE, quèsaco ?

Un PDIE est un ensemble de mesures qui visent à optimiser les déplacements des salariés de plusieurs établissements (entreprises, administrations…) sur un même secteur, en priorisant les moyens les plus respectueux pour l’environnement. Ce type de plan peut-être mis en œuvre à l’échelle d’une entreprise seule mais, conduit de façon collective, il permet de mutualiser les moyens, les ressources et les actions.

Des mesures concrètes

Alors, concrètement, que peut faire des employeurs pour promouvoir ces déplacements « verts » ? Ils peuvent, par exemple, agir sur l’organisation du travail si leur activité le permet (télétravail, aménagement des horaires de travail pour éviter les heures de pointe,…). Ils peuvent également favoriser les mobilités actives (vélo, marche à pied) en installant des garages à vélos sécurisés, en incitant leurs salariés à participer à des séances de découverte des itinéraires cyclables. Ils peuvent aussi relayer les informations sur l’offre de transport en commun et son évolution, les nouveaux services de mobilité mis en place par la collectivité.

Diminuer les coûts et les risques

Pour les entreprises, mettre en place un PDIE permet de réduire les dépenses liées au stationnement des salariés, diminuer le risque d’accident sur le trajet domicile-travail, valoriser l’image de l’entreprise et faciliter le recrutement de nouveaux collaborateurs. Cette réflexion commune leur permet également de participer à un réseau d’entreprises locales. À l’échelle du territoire, les PDIE permettent de réduire la congestion et les nuisances liées aux déplacements automobiles (pollution, insécurité routière,…). Les salariés, quant à eux, en changeant de mode de déplacements, diminuent leur budget transport, améliorent leur sécurité, leur santé et réduisent la fatigue et le stress liés aux déplacements automobiles.

L’agglo à la manœuvre

Depuis le 1er janvier 2018, toutes les entreprises de plus de 100 salariés sur un même site ont l’obligation d’avoir mis en place un plan de déplacements (ou Plan De Mobilité). Le Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) a étendu cette obligation aux employeurs publics de plus de 100 salariés sur un même site au 1er février 2019. La Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise s’est saisie de cette obligation et de l’opportunité de la transformation en cours du quartier Grand Centre pour proposer une démarche collective aux établissements du quartier. Elle y intervient en tant que pilote et coordinateur au regard de ses compétences et de son expérience (voir notre encadré) et en tant qu’employeur

Une enquête, des échanges

Prochaines étapes de la démarche : la réalisation d’une enquête auprès des salariés sur leurs déplacements domicile-travail et professionnels, et des échanges d’expérience entre employeurs pour élaborer des plans d’actions individuels et mutualisés (déplacements professionnels, domicile-travail et visiteurs). À suivre.