Cinéma Rencontre

J’ai aimé vivre là – Rencontre avec le réalisateur Régis Sauder

samedi 26 juin 2021 à 18h
J'ai aimé vivre là © shellac.jpg

SÉANCE UNIQUE EN AVANT-PREMIÈRE LE SAMEDI 26 JUIN À 18H À PONTOISE SUIVIE D’UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR RÉGIS SAUDER
En partenariat avec la ville de Cergy

J’ai aimé vivre là 

Régis Sauder – France 2020 1h29mn – avec la participation et les textes d’Annie Ernaux. Sortie nationale en septembre 2021
> bande annonce du film

L’équipe d’Utopia nous présente le film :

Après plus de 30 ans de bons et loyaux services à vous faire découvrir modestement des films d’auteurs dans nos salles, nous ne sommes pas peu fiers de vous dire que nous sommes un petit peu à l’origine de la gestation d’un de ceux-ci.
En 2017, nous recevions, pour une rencontre autour de son très beau « Retour à Forbach », le cinéaste lorrain de naissance mais marseillais d’adoption Régis Sauder. Il se trouve qu’Annie Ernaux, grande écrivaine installée à Cergy depuis 40 ans, et fidèle spectatrice de notre petite boutique de cinéma, avait déjà vu et beaucoup apprécié le film de Régis, et en profita pour lui proposer une grande balade dans sa ville, qui fut source d’inspiration pour plusieurs de ces livres.
Régis Sauder fut fasciné par la spécificité de cette ville, y revint plusieurs fois et y suivit un groupe de lycéens au moment charnière de leur vie, l’année du bac, et comprit qu’il y avait matière à cinéma. Et c’est ainsi qu’un film est né.
Peu étonnant quand on se souvient de « Retour à Forbach », tourné à l’occasion du décès du père du cinéaste, description à la fois intime du rapport à sa ville natale et regard personnel en même temps qu’anthropologique sur cette cité ouvrière gangrenée par la casse sociale et la montée du Front devenu Rassemblement National.
Cergy est bien sûr radicalement différente, mais le regard du cinéaste est assez proche, à la fois poétique, distancié, fusionnant l’observation sociologique et urbanistique avec l’empathie pour les personnages anonymes qui composent la ville et parfois ont accompagné sa brève histoire. Régis Sauder nous propose donc une balade à la fois architecturale, sociale, poétique, portée autant par les témoignages de quelques habitants que par les lectures, telles des rêveries solitaires, des textes d’Annie Ernaux, qui fait quelques apparitions physiques fugaces, guide silencieux du paysage littéraire qu’elle s’est construit là. Ces textes d’Annie Ernaux sont extraits de Journal du dehors (1993), La Vie extérieure (2000), Les Années (2008) et Ecrire la vie (2008). La littérature croise le regard plastique du cinéaste et son observation anthropologique de documentariste orfèvre des petits riens, et c’est splendide.

(Texte de la Gazette Utopia)

Informations pratiques

Dates et Horaires

Samedi 26 juin à 18h

Tarifs

7€ tarif normal, 5€ avec carte d’abonnement 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps), 4€ tarif réduit (étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA sur présentation d'un justificatif)

Adresse

Royal Utopia
14 rue Alexandre Prachay
95300 Pontoise

Contact

Royal Utopia

14 rue Alexandre Prachay
95300 Pontoise